10 Façons de se Préparer pour un Entretien Téléphonique





Titre original : "10 Ways to prepare for a phone interview" de Kerry Sandberg Scott . Traduit et reproduit avec son aimable autorisation.

Ces derniers temps, les entreprises reçoivent pour chaque offre d'emploi un nombre considérable de candidatures. Beaucoup ont dans un même temps réduit de façon significative leur service ressources humaines. En conséquence de quoi, elles se battent pour faire face au déluge de candidats intéressés à chaque position. L'une des façons pour les entreprises de trier un large volume de candidatures est de mener des entretiens téléphoniques. Cela leur permet de s'entretenir avec plus de gens et d'estimer s'ils sont qualifiés pour le job, et dans un même temps d'éliminer ceux qui craignent.

Dans la mesure où vous, vous ne craignez pas (car tous mes lecteurs sont fabuleux), c'est une bonne nouvelle pour vous et pour l'entreprise. Plus d'entretiens préalables, cela signifie qu'il y a plus de chance d'être l'un de ceux qui pourra au moins s'entretenir avec une vraie personne, et lui démontrer à quel point elle est fabuleuse.

Pour certains (surtout ceux qui n'ont pas cherché un job depuis un moment) les entretiens téléphoniques sont une chose nouvelle, et ils peuvent être un peu intimidés. Voici quelques conseils pour assurer votre survie dans cet exercice :

1. Assurez vous de la durée de cet entretien. Lorsque la personne des ressources humaines planifiera avec vous l'entretien, elle devrait vous dire combien de temps il durera. Si elle ne le fait pas, demandez. Cela vous permettra (bien entendu) de planifier, mais cela vous donnera aussi une idée de la profondeur de cet entretien. S'il dure 20 minutes, ils veulent VRAIMENT s'assurer que vous ne craignez pas, rassembler des informations plutôt basiques et s'assurer qu'il n'y a pas de raisons rédhibitoires qui empêcheraient votre future embauche. S'il dure une heure, alors il faudra le considérer comme un vrai entretien.
2. Assurez-vous de disposer d'un endroit calme.C'est quelque chose d'important selon moi. Je suis à la maison avec deux enfants de 1 et 3 ans, et la seule façon de les rendre tranquille tous les deux au même moment, ce serait du ruban adhésif. Je suis presque sur que ce n'est pas légal. J'essaie toujours de planifier les entretiens pendant l'heure de la sieste, et j'ai toujours sous le coude de fantastiques projets artistiques pour le cas où le plus âgé se réveille. Il va sans dire que vous devez éteindre TV, radio, sonnerie de portables, etc.
3. Utilisez un vrai téléphone.Si j'avais reçu un dollar pour chaque candidat qui m'a raccroché au nez parce qu'il utilisait un téléphone portable qui ne captait plus, mon petit chariot serait une petite Porsche [NDT : le Blog de Kerry s'appelle Clue Wagon - ce qui pourrait se traduire par Petit Chariot]. Il est aussi plus difficile pour certains d'entendre bien au téléphone portable, et voilà bien une occasion où vous voulez être entendu aussi clairement que possible. Si vous DEVEZ utiliser un téléphone portable, assurez-vous qu'il n'y a pas de vent qui souffle (cela devient rapidement bruyant pour celui  qui est à l'autre bout du fil), et ne pensez même pas à mener votre entretien en conduisant. Cela donne l'impression que vous ne vous souciez pas suffisamment de la chose pour prendre le temps de vous arrêter (sans compter tout ce qui concerne votre sécurité, sur lequel je pourrais passer la journée).
4. Coupez le double appel. Si le recruteur est avec vous au téléphone, et que le double appel retentit, ne PENSEZ même pas à prendre ce double appel. Vous êtes en entretien, et n'interrompez pas un entretien pour prendre un appel plus important.
5. Ayez une copie de votre CV devant vous. C'est embarrassant quand le recruteur fait référence à un élément de votre CV, et que vous ne pouvez pas vous en rappeler avec exactitude. Si vous avez répondu à une annonce, ayez en une copie sous la main.
6. Changez d'habits. Je trouve ça un peu bébête mais des personnes très brillantes jurent que leurs entretiens connaissent plus de succès lorsqu'ils s'habillent en conséquence. Si cela marche pour vous, génial. Une autre technique que certains utilisent, c'est de faire l'entretien en face d'un miroir, pour s'assurer qu'ils ont le sourire aux lèvres et sont professionnels. Mon miroir se trouve dans ma salle de bain, donc ça ne marcherait pas pour moi avec l'écho, mais si ça marche pour vous, c'est l'essentiel. L'objectif c'est de projeter une image polie, professionnelle, confiante, et vous devriez utiliser tout ce qui vous permettra de le faire.
7. Ne fumez pas.  Quand vous fumez au téléphone, votre respiration sonne bizarrement.Et ça donne l'impression que vous êtes nerveux. Attendez la fin de l'entretien.
8. Maitrisez votre flot de paroles. Pour certaines raisons inconnues, les candidats timides  ont tendance à l'être encore plus lors d'un entretien téléphonique, et les candidats bavards à être encore plus bavard. Je pense que le manque de repères visuels déconcentre les personnes qui ne savent pas si elles doivent parler plus ou parler moins. Lorsque vous donnez une réponse de quelques mots (sauf si c'est clairement l'inverse que suggère la question), musclez votre réponse. Si vous parlez onze minutes sans discontinuer, vous devez à l'inverse être beaucoup plus succinct (sérieusement, j'ai vraiment eu cette personne pour qui la réponse la plus courte faisait ONZE MINUTES).  Pour la plupart des questions ouvertes (celles qui commencent avec "Parlez moi d'une expérience où, ..."), 2 à 4 minutes suffisent.
9. Préparez vos propres questions. La profondeurs de vos questions doit être proportionnelle à celle de l'entretien. Pour un dialogue de 20 minutes, juste quelques questions devraient être assez, à moins qu'ils aient été vraiment énigmatiques à propos du job ou d'autre chose. Si vous avez passé un heure au téléphone, ils devraient passer plus de temps à répondre à vos questions.  Gardez à l'esprit que ce premier tri est d'habitude fait par une personne des ressources humaines, et non pas par le manager opérationnel, et vous préférerez donc surement garder vos questions les meilleures pour la personne qui vous recrutera vraiment. Votre dernière question devra toujours être de savoir ce qui est prévu pour la suite : quelle est la prochaine étape du processus de recrutement ? Quand puis-je attendre avoir de vos nouvelles ? A partir de quand puis-je revenir vers vous si je n'ai pas de nouvelles de votre part ? Vous serez bien content d'avoir posé ces questions durant la longue attente jusqu'au prochain appel.
10. Relaxez-vous. Il s'agit juste d'un premier tri. Il est dur de s'en souvenir quand vous avez vraiment, vraiment besoin d'un job. Les entretiens pour le premier tri ne sont pourtant bien que cela : un premier tri. Ils veulent juste s'assurer que vous ne craignez pas, que vous n'êtes pas un idiot, ou complètement inconscient de la réalité du job.Ne soyez pas trop excité. Considérez cela comme un entraînement d'ici à votre vrai entretien.



Responsable Ressources Humaines dans différents groupes pendant 14 ans, Kerry Sandberg Scott est l'auteur du blog américain Clue Wagonoù elle raconte le processus de recrutement en entreprise vue des coulisses.

Pics by Ronn Ashore

OFFRE EXCLUSIVE - Cet article vous a inspiré mais vous aimeriez plus de conseils ? Demandez-nous conseil : relecture de votre CV / lettre de motivation, rédaction de vos documents. Découvrez nos offres © Job Hunting ici (à partir de 12 €).