3 Choses que j'ai Apprises en Changeant de Job.




A l'instant précis où paraîtra ce billet - le 28 avril à 14h50 -je serai -si le volcan, les agriculteurs et leur tracteur le veulent bien - techniquement à 10 000 mètres du sol dans un avion entre Paris et le Maroc, à destination de Casablanca où je pars vivre. J'ai très hâte d'y être et suis tout excité comme une puce à l'idée de vivre cette nouvelle page de ma vie.

Le prix à payer c'est que je serai sans doute moins présent ces prochains jours pour répondre à vos mails, et publier d'autres billets - j'ai programmé cependant la publication de quelques uns pour ces prochains jours ;).

A l'occasion de ce départ, je voulais partager avec vous un billet que j'ai écrit sur un autre de mes  blogs et qui s'intitule 3 choses que j'ai apprises en changeant de job. En espérant en inspirer parmi vous qui s'interrogent sur l'opportunité de franchir le pas, celles et ceux que ça démange, que ça grattouille, que ça chatouille.


************************

Pour reprendre un article de Michaël d'Esprit Riche, ce matin j'ai viré mon patron. Je lui ai dit qu'après trois années passées ensemble, je mettais fin à notre collaboration, qu'il ne répondait plus à mes attentes professionnelles. Et j'en retiens trois leçons. 

1/ Nous avons toujours 36 raisons de ne PAS prendre de décision.

 "J'attends de retrouver le même salaire pour partir", "J'attends de retrouver une entreprise de la même taille", "de la même notoriété", "Je n'ose pas car cela risque de faire bizarre sur mon CV", "J'ai un super appart, je ne veux pas le lâcher", "Non mais tu comprends, pour mes parents ça va être dur", ... Je crois que j'ai sorti à peu près toutes ces excuses avant de prendre ma décision.

En toute logique, j'aurais du prendre cette décision d'un claquement de doigt, car elle était libératrice. Et j'ai pourtant longtemps piétiné, et préféré le confort d'une situation oppressante, mais certaine, à un vrai saut dans l'inconnu. Contre toute attente, j'apprends donc que parfois le bonheur passe par des décisions qui nous effraient.

Car, oui, il y a toujours une raison pour garder le statut quo. Mais c'est me semble-t-il comme le saut à l'élastique : si on ne s'élance pas dans les trois premières secondes, le fait de contempler le vide indéfiniment ne vous convaincra pas plus soudain d'y aller.

Pour aller plus loin :
La Semaine de 4 heures - § 13 - Beyond Repair.
Alexander Kjerulf - 10 bad excuses to staying in a bad Job.

 2/ Il y a toujours un pilote dans l'avion.

Je ne sais pas comment l'expliquer, mais si je n'avais écouté que ma seule logique, je n'aurais pas bougé. Pour les raisons que j'énonce plus haut.

C'est bien mon inconscient, qui sentant le danger qu'il y avait à rester immobile  professionnellement a tout entrepris pour enclencher un mouvement : un peu comme un auto-pilote qui s'enclenche lorsque l'avion s'approche dangereusement du sol.

C'est ce que j'appelle mon instinct de survie. Mon corps s'est senti en danger : manque d'enthousiasme, de sommeil, stressé élevé. Et il m'a fait ressentir l'urgente nécessité à trouver une sortie à mon job actuel. Il m'a gratifié par un sentiment de soulagement et de libération, chaque minute passée à m'imaginer une porte de sortie. J'imagine que c'est assez perturbant à lire, tout autant que ça l'est lorsque je l'écris, mais j'en suis certain : je n'avais pas encore conscience du malaise qui était le mien, que mon instinct l'avait déjà perçu, et a tout entrepris pour pour me sortir de là.

Pour aller plus loin :
3/ Savoir que les choses ne sont pas durables nous donne à les voir de façon différente.

Dernière chose, mon nouveau job m'amène à Casablanca. Je quitte donc Paris dans trois mois.

Comprenons-nous bien, je ne dis pas que je regrette mon choix. Casablanca et le Maroc valent certainement Paris. Mais ce soir, en revenant du boulot, j'ai pris soin de regarder sur le chemin du retour chaque détail du dôme des Invalides et d'admirer la Tour Eiffel. Le seul fait de savoir que dans trois mois, tout cela sera derrière moi, leur a donné soudain une valeur nouvelle.

Livres cités dans ce billet : 

OFFRE EXCLUSIVE - Cet article vous a inspiré mais vous aimeriez plus de conseils ? Demandez-nous conseil : relecture de votre CV / lettre de motivation, rédaction de vos documents. Découvrez nos offres © Job Hunting ici (à partir de 12 €).