Comment Répondre à une Lettre de Rejet, et (Potentiellement) Décrocher le Job





Ce billet a reçu le prix du Meilleur billet à l'occasion du concours RégionsJob / Alapage 2010.

Imaginez que votre rêve soit de rentrer chez L'Oréal. Parce que c'est le luxe, parce que c'est paillette, parce que tout simplement, vous le valez bien. Vous candidatez, passez un entretien. Et trois semaines après vous recevez une lettre vous informant que vous n'avez pas été retenu. Comment réagissez-vous ? 

En cas de danger, et d'émotion forte, mère Nature vous laisse le choix entre deux réactions. 

Fuir. Dépité, vous restez prostré(e) dans votre chambre sous la couette, chouinez, pleurez, finissez le pot de Nutella, ... bref, vous abandonnez, baissez les bras et vous vous réduisez à l'état de loque humaine.

Attaquer. Rageur, vous appelez le standard de L'Oréal, demandez à ce que l'on vous passe il-li-co le service Ressources Humaines, que vous vous dépêchez d'incendier copieusement, et avant de raccrocher vous jetez un sort à tout le service leur promettant que leurs enfants auront les pieds palmés sur au moins quatre générations et une zone T très grasse - ce qui soit dit en passant n'est pas très gentil de votre part.

Alterner entre rage et dépitement, c'est le lot de beaucoup de personnes qui ne savent pas encaisser un refus. L'objet de ce billet, c'est de vous présenter une troisième voie : ni fuir, ni attaquer, mais réagir en 5 étapes de façon posée et professionnelle, situer ce refus dans le contexte de votre recherche d'emploi, y répondre et, peut-être le transformer, en une offre d'emploi.
    #1 Assurez-vous qu'il s'agit bien d'un refus. 

    Il existe plein de raisons qui peuvent expliquer une absence de réponse sans que ce soit un refus, et les billets de Kerry Scott 6 Things You Need To Know About Unresponsive Employers - et de J.T. O’Donnell - Why HR's Just Not That Into You - en présentent de très convaincantes : candidature jamais arrivée , candidature adressée à une mauvaise personne qui ne l'a pas forwardé, réponse reçue mais mangée par votre filtre anti-spam, candidature coincée entre le service RH qui l'a validé et le manager opérationnel pas pressé de vous faire passer un entretien, recruteur qui a perdu son job la semaine dernière, processus de recrutement dans l'entreprise ciblée particulièrement long, RH débordés, ...

    A lire : 6 Reasons They Didn't Call You Back
      #2 Remettez ce refus dans le contexte de votre recherche d'emploi : 
      • Quel est votre objectif ? 
      il y a une croyance populaire qui veut que trouver un job, c'est tout faire pour ne pas connaître d'échecs. Si votre objectif est de ne pas connaître d'échecs, alors ne cherchez pas de job, et vous atteindrez votre objectif. Si votre objectif est de trouver un emploi, alors nul doute que vous y arriverez : la vie récompense ceux qui savent ce qu'ils veulent.
      "The point here is that we only see the successful side of successful people. We don’t see all the hard work and failure that the successful person has had to go through to reach the level that he is at. " How NOT Getting The Job Was The Best Thing That Could Have Happened.
      • Un refus n'est pas un jugement personnel, c'est juste du business.
      "Realize that it’s a business decision, not a personal one. You may have had an interview that felt like it was a home run, however, you have no idea who the other candidates were. Someone else may have hit the ball out of the park. They don’t see it as being opposed to you personally, they are simply choosing who they viewed as the best fit. Understanding that helps you accept it as well." Recruiting Bloggers
      • Il n'y a pas de "Non". Il y a juste un pas de plus vers le "Oui".
      J'ai une certitude : lorsqu'on décroche un job, tous les refus deviennent de lointain souvenirs. On regarde en arrière, et l'on se dit que le job que l'on a aujourd'hui valait bien toutes ces épreuves : un peu comme un artiste qui essuie des refus de maisons de disques jusqu'à rencontrer celle qui fera son succès, tous ces refus construisent votre légende.

      Pour aller plus loin :
      #3 Transformez chaque refus en une occasion de vous améliorer : demandez un feedback.

      Maintenant que vous avez bien en tête votre objectif, la première chose à faire c'est de comprendre pourquoi vous n'avez pas été retenu, et de solliciter pour cela le recruteur.

      Envoyez lui un mail et remerciez le sincèrement de l'entretien,  puis demandez lui la possibilité d'un rapide débriefing au motif que cela vous aidera à progresser dans votre recherche d'emploi, et qu'à ce titre son avis est d'importance.
      "The more you are rejected, the more opportunity for feedback; and the more feedback you have, the more improvements you can make – a continuous process improvement. Soon you will no longer say, “I have no idea how I’m doing”. In fact, you just may be thinking to yourself, “Thank you, thank you, THANK YOU for that rejection! I’ll be so much smarter the next time.”" CareerRealism
      Vous trouverez un modèle de lettre de demande de feedback assez remarquable dans le billet Single-Most Important Letter You May Ever Use In a Job Search
      "Assure the interviewer that you would truly appreciate an honest, objective analysis. Listen to the reply and do not interrupt regardless of the comments. Use you time constructivly and takes notes furiously." Knock'em Dead
      J'insiste sur un point : écoutez sans interrompre. Ce que vous voulez, ce n'est pas objecter au recruteur qu'il n'a rien compris - ou en tout cas pas maintenant - mais bien qu'il vous explique ce qu'il a ressenti et ce qui motive son refus. Ponctuez son explication de signaux pour marquer votre compréhension : "Oui, je vois", "Oui, je comprends" , "C'est intéressant", ...
      Listen to what they're saying, without getting defensive or trying to explain yourself. Even if they're just whining or complaining, arguing won't help the situation. Like with any conversation, let them say their piece without interruption. Emurse
      #4 Après avoir écouté : contre-attaquez 

      Cette partie du billet est largement inspirée de Snatching Victory From The Jaws of Defeat  de Knock'em Dead (§19) à l'exception du script rédigé pour la circonstance.

      "D'abord Merci M. XXX pour ce débriefing, je comprends mieux maintenant les raisons pour lesquelles j'ai été écarté. Je n'avais pas identifié préalablement à notre entretien que la capacité à être un leader était une compétence forte pour ce type de position. Et c'est la raison pour laquelle je ne l'avais pas mise en avant. Et il est vrai qu'avec plus d'informations sur le contexte de la mission que vous proposez, cela fait complètement sens.

      Écoutez, je vais être franc avec vous, je suis toujours déterminé à rejoindre votre entreprise et maintenant que je comprends ce qui a motivé votre décision, j'aimerais vous proposer une chose si vous l'acceptez, c'est de vous rencontrer une seconde fois afin de vous présenter de quelle façon je pense être LE leader que vous recherchez. Comprenez bien que je respecte votre temps et que si je me permets d'insister, c'est parce que je suis certain d'avoir les qualités que vous recherchez. Accepteriez-vous que nous nous rencontrions la semaine prochaine ? Vos jours et votre heure seront les miens. "
      Je vous entends déjà me dire : mais je n'arriverais jamais à dire çà ! Croyez-moi, c'est beaucoup plus simple que ça en a l'air. Et à vrai dire vous avez déjà fait le plus dur. Vous êtes revenu à la charge après un refus, avez mis votre égo de côté et engagé un dialogue sain avec le recruteur qui vous a fait part de son sentiment.Et rappelez vous une seule chose : à ce moment de la discussion, vous n'avez strictement RIEN à perdre.

      Et s'il refuse ? S'il refuse, et bien vous aurez la satisfaction d'avoir été jusqu'au bout et de ne rien avoir à regretter et cette discussion fera partie de votre légende. Et à vrai dire un personne qui ne vous laisse pas une seconde chance, êtes-vous sur de vouloir travailler avec elle ?

      Quelques commentaires sur ce script :
      • D'abord c'est une idée de script qu'il vous faut modeler en fonction de la situation qui est la votre. 
      • Ensuite il faut bien comprendre ce que vous essayez de corriger : une erreur de perception du recruteur sur votre personne. On parle donc de critères subjectifs. En revanche si vous avez été recalé pour des critères objectifs - il faut le permis, vous n'avez pas le permis - inutile d'aller plus loin dans l'entretien.
      • Surveillez votre vocabulaire : vous n'êtes pas d'accord avec ce qu'a dit le recruteur, vous avez compris. Vous n'avez pas été recalé, vous avez été écarté.
      • Reformulez les propos du recruteur pour lui indiquer que vous avez compris ce qu'il attend : vous n'allez pas lui faire perdre son temps.
      • Finissez par une question : la question ne porte pas sur petes-vous d'accord pour que nous nous rencontrions, mais plutôt quand , où ?
      • Surveillez votre ton : enthousiaste.
      #5 Répondez toujours avec classe


      Si malgré tous vos efforts, le refus vous est confirmé, il reste quelques moyens de continuer à briller, et de laisser une porte ouverte dans l'éventualité d'un prochain poste à pourvoir.
      • Humanisez votre réponse
      Créez une connexion qui vous fera sortir du lot, qui démontrera votre enthousiasme et votre grande classe en comparaison de tous ceux qui : soit n'auront pas réagi, soit auront réagi de façon négative et incendiaire
      "I had a client who got a standard rejection letter for a job he was perfect for. He called the company, and instead of complaining, he left a message with the HR department:
      “Thank you for your letter. I was so interested in your company that when the chance to apply came along, I immediately applied and started holding my breath. While I’m sad I wasn’t selected, I know how many equally qualified candidates must have applied. I’m just grateful for you letting me know, and hope there might be another chance to apply in the future.”
      Well, guess who got a call and an interview? The HR manager at the firm told him they got dozens of angry voice mails and e-mails from people who were appalled at not being chosen, but he was the only nice one." CarrerRealism
      • Laissez la porte ouverte 
      Si vous n'avez pas été retenu pour le poste malgré un entretien, c'est parce que quelqu'un a fait meilleure impression que vous, et non pas parce que vous ne correspondiez pas au profil recherché. Mais que se passe-t-il si finalement cette personne se désiste ? Préparez le terrain et adressez un message qui laisse la porte ouverte :
      "If you send a gracious reply that says something like 'Thank you for your time' and 'I would still love to work for you' you might get a call back if the company's first choice changes their mind or is unexpectedly unable to take the position. It's not uncommon for people to accept a job and then back out before starting, so why not angle to be the next in line?" EMurse

      OFFRE EXCLUSIVE - Cet article vous a inspiré mais vous aimeriez plus de conseils ? Demandez-nous conseil : relecture de votre CV / lettre de motivation, rédaction de vos documents. Découvrez nos offres © Job Hunting ici (à partir de 12 €).