10 Conseils Pour Débuter votre Blog (Emploi ou pas).



L'expression blog emploi est un leurre. La plupart de gens devraient juste ouvrir un blog pour dire des choses. Et si ce blog leur permet par ailleurs de trouver un job, eh bien, bien joué. Mais faire croire aux gens que les blogs mènent à l'emploi est malhonnête.

Non, les blogs qui fonctionnent ne sont pas ceux de personnes sans emploi. Pas plus qu'ils seraient ceux des personnes qui en ont un. Non, les blogs à succès appartiennent à des gens qui ont des choses (intéressantes) à partager. Car après tout c'est çà l'unique question :
"Avez-vous des choses à dire ?"
 J'ai eu une discussion il y a un peu plus d'un mois avec un ami  à Casablanca. Dans le contexte des manifestations tunisiennes et égyptiennes, il me confiait qu'il voulait prendre la parole, parce qu'il sentait que quelque chose allait se passer dans son pays au Maroc, et qu'il avait des choses à dire. Me sachant moi-même blogueur, il m'a longuement interrogé pour tester la pertinence de son idée : ouvrir un blog pour présenter son point de vue sur les manifestations à venir au Maroc. Sans hésitation aucune, je l'ai encouragé dans cette voie.

Et quelques jours après, il a créé  Tiwliwla, un blog d'observation qui prend le pouls de la société marocaine, a publié de brillantes analyses et enquêtes, s'est imposé  en quelques semaines comme un commentateur de qualité de la politique marocaine, a été repris par la presse internationale, et notamment  en France sur Europe 1, et au Maroc, aujourd'hui, quand on désire s'informer objectivement sur le climat politique c'est notamment sur son blog que l'on se rend. Et il a fait tout çà en un mois.

J'aimerais dire que j'ai joué un grand rôle dans la naissance de son blog, mais en fait non, c'était juste une évidence : il avait quelque chose à dire, il a donc ouvert un blog. Son talent a fait le reste.

Pas besoin de vouloir organiser une révolution pacifique pour ouvrir un blog, mais comprenez bien ce point : avoir des choses à dire et à partager est crucial.

(Gros) Corollaire : vous avancez à visage découvert.

Autant vous dire que si vous êtes paniqué juste à l'idée de laisser la trace de votre date de naissance sur les serveurs de Facebook, inutile d'ouvrir un blog où le degré d'exposition est maximal. A moins de publier dans un premier temps sous un pseudo, puis si votre blog décolle de dévoiler votre véritable identité. Après tout, si Superman a réussi comme çà, pourquoi pas vous ...

Si vous êtes clair sur votre envie de communiquer avec le monde, j'aimerais vous aider à démarrer cette aventure  en vous donnant dix conseils. Je pense que ces dix conseils m'auraient été utiles, s'ils m'avaient été donnés au commencement de Job Hunting et je souhaite qu'ils le soient dans vos projets d'écriture sur le net  ...

1/ Ne demandez la permission à personne pour commencer. Quand vous allez commencer votre blog, vous allez ressentir un certain doute vis-à-vis  de votre démarche, et des sites Internet qui existent déjà. Des questions vont apparaître : est-ce que ma démarche est bien légitime, qui suis-je au final pour parler aux gens, leur prendre de leur temps, est-ce qu'il n'y a pas des gens mieux placés pour parler de ce sujet que moi, etc. La règle est simple : ne demandez la permission à personne. Si vous avez besoin que quelqu'un vous donne la permission, je vous la donne là, maintenant.Vous avez envie d'y aller ? Allez-y. Lancez-vous, changez le statu quo, tout le monde un jour a commencé son blog par une page vierge. Les lecteurs seuls vous donneront la permission de continuer.

2/ S'écouter soi : les premières personnes qui ne croiront pas en votre projet seront vos proches.  Parce que ce sont les premières personnes à qui vous en parlerez. C'est assez déconcertant au départ, parce que vous leur parlez d'un projet personnel et qu'elles ne comprennent pas. J'en ai fait l'expérience en parlant à mes amis de mon projet :  parler d'un sujet -l'emploi- pour lequel je n'avais ni diplôme, ni expérience particulière, mais juste l'envie de partager ma vision des choses. "Euh, tu veux dire que c'est toi qui va parler d'emploi aux gens ... Euh, tu veux vraiment mon avis ?".Vos amis n'ont qu'un seul souci, ils ne veulent pas vous voir tomber, parce qu'ils pensent que çà vous fera mal, et qu'ils n'ont pas envie que vous veniez gâcher leur week-end à geindre, pleurer, chialer, vous lamenter, parce que décidément ça fait trop mal quand on tombe. Dans tous les cas, gardez à l'esprit que VOUS êtes responsable de votre vie et de vos décisions. Si l'envie est là, foncez.

3/ Du temps, beaucoup de temps : vous allez avoir çà va être très sympa, vous allez rentrer du boulot, et devoir réallumer l'ordi pour pondre un billet pour vos lecteurs, passer des vendredis soir à prendre connaissance de toute l'information de la semaine que vous n'avez pas eu le temps de lire, et des week ends entiers face à un écran vide et des touches de clavier qui appellent au meurtre. Non, vraiment , vous allez voir, c'est génial...

4/ Travaillez sur une de vos passions. vous allez passer beaucoup de temps sur votre blog. Si vous ne travaillez pas sur quelque chose qui vous passionne, le temps vous paraîtra incroyablement long. Et progressivement vous donnerez la priorité à d'autres choses qui vous intéressent plus, jusqu'à abandonner la rédaction de votre blog.

5/ Vous n'avez pas besoin d'être un expert pour tenir un blog. Il est tout à fait acceptable que vos soyez un débutant sur un sujet, à condition de ne pas tromper votre lecteur sur ce point, et que votre blog soit la narration de votre apprentissage.

6/ Ne parlez pas de vous : c'est le travers de beaucoup de bloggeurs qui pensent que les gens viennent pour eux. Vous penserez que c'est sans doute paradoxal de créer un blog où l'on ne parle pas de soi, parce que l'on vous a appris que les blogs servaient souvent à leurs auteurs de journaux intimes ?  Et pourtant, je peux vous assurer que si votre lecteur veut savoir qui vous êtes, il le saura. Mais par pitié, épargnez nous l'histoire de votre vie.

7/ Commencez par publier un billet par semaine maximum. Au début de Job Hunting, je publiais un billet chaque jour, dans l'idée de créer du trafic, du buzz, du nouveau et avec la crainte d'être oublié si je ne publiais pas assez fréquemment. Grosse erreur : les journées ne faisant que 24 heures, je diffusais des billets ridiculement petits qui n'apportaient rien à mon lecteur. Ce n'est pas la fréquence de publication qui compte, c'est l'intensité de chaque billet. Noël arrive une fois l'an, ça ne vous empêche pas de l'attendre avec impatience.

8/ Donnez de la valeur ajoutée à votre lecteur : votre lecteur doit savoir que s'il clique sur le lien qui mène à votre billet, il ne va pas perdre son temps. Il doit ressortir plus instruit qu'il n'est rentré sur votre blog.Cela veut dire qu'il y a un énorme travail de recherche à faire de votre part pour produire des billets intéressants.

9/ Apprenez à couper. A force de faire des recherches, vous allez posséder bien trop d'informations pour un seul billet. Ne mettez pas tout dans un billet. Coupez.

10/ Écrivez les billets que vous aimeriez lire : ne parlez pas à la façon de ... Ne recopiez pas la superbe idée d'un autre bloggeur. Nous n'avons pas besoin de vous si c'est pour faire mois bien ce qui existe déjà , nous avons besoin de vous pour faire mieux, et jamais vu. Écrivez comme personne avant, écrivez pour vous, écrivez égoïstement.

Et le onzième, parce que c'est mon blog et que je peux mettre 10 dans le titre, et avoir onze conseils dans mon billet :

11/ Trouvez une ligne éditoriale. C'est certainement le plus dur. Job Hunting a une ligne éditoriale : c'est un blog sérieux qui ne se prend pas au sérieux. Cela donne un ton, un style. On aime ou on n'aime pas, mais c'est comme çà. Je n'ai pas choisi cette ligne éditoriale, elle s'est imposée à  moi, c'est mon style, je suis comme çà, voilà tout.

Pics by Stefan

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...