Et Puis Logiquement Un Jour Vous Décidez de Changer de Vie !





----
[Edit du 03/01/2012]  Ce billet a été nominé dans la catégorie "Articles de l'année" des Maroc Web Awards - 5ème éditon.
----

Faire le 1er Pas

Vous n'avez pas beaucoup de répit quand vous êtes un éléphant de cirque. A moins qu'une directive européenne en décide autrement. Et c'est ce qui s'est passé dernièrement à Casablanca, au  début de l'année, pour 4 éléphants qui se sont retrouvés au cœur de l'actualité de la ville blanche.

Ces éléphants appartenaient à un cirque et n'avaient pas été autorisés à rentrer en Europe pour des raisons sanitaires. La situation promettait de mettre plusieurs mois avant de se résoudre. On avait donc laissés les éléphants là au milieu d'un terrain vague et le cirque était parti sans eux. Un jeune cornac assurait leur surveillance et les faisait rentrer le soir dans leur abri.

Dans la journée, ces éléphants donnaient l'apparence de vivre libres.

Aucune cage. Aucun lien qui ne les retienne.

Juste une mince corde entre eux et les badauds qui s'arrêtaient pour les admirer.

Et ce jeune homme armé d'une baguette pour piquer l'animal et le faire obéir (et qui finalement servait plutôt à piquer les enfants trop aventureux - Les éléphants étant remarquables d'obéissance).

Vous savez ce qui m'a fasciné quand j'ai vu ces éléphants ? C'est qu'une cordelette et une baguette  pouvaient dissuader de s'enfuir quatre animaux, monstres de six tonnes chacun et mesurant deux à trois mètres de haut.

Faut-il être un éléphant pour ne pas savoir qu'il leur suffisait d'avancer pour traverser le terrain vague et trouver la liberté ?

Cette image m'a beaucoup fait réfléchir. Assez pour vous la raconter aujourd'hui. Et dans les jours qui ont suivi, j'ai vu des éléphants partout autour de moi.

Mais d'un autre genre.

J'ai vu des gens brillants qui ne soupçonnaient pas leurs qualités, leur force, leur puissance, et restaient enfermés dans l'enclos de leur entreprise qu'on leur avait assigné.

J'ai vu des gens talentueux qui transformaient à la seule force de leur imagination une cordelette en un mur de Berlin infranchissable.

J'ai vu des gens tous les jours qui préféraient la captivité parce qu'ils n'avaient jamais gouté à la liberté.

Si l'on me demandait la recette miracle pour changer de vie ma réponse la plus honnête serait la suivante : changer de vie ne consiste pas à quitter votre job pour en trouver un autre. Non, quand vous n'aurez plus à vous soucier QUE de trouver un nouveau job, le plus dur sera derrière vous.

Le plus dur c'est faire tomber une à une les peurs qui vous empêchent de faire le premier pas. Surmonter ses peurs. Celles qui vous paralysent aujourd'hui et vous obligent chaque jour à trouver des trésors d'énergie pour inventer des histoires qui vous donnent raison de ne pas bouger. Voilà ce qui est le plus compliqué.

Changer de vie n'est simple pour PERSONNE.

Quand je suis parti m'installer au Maroc, j'ai publié sur mon blog un billet qui s'intitule, "3 choses que j'ai apprises en changeant de job". Et voilà ce que m'a répondu un de mes lecteurs :
"Bel enthousiasme que celui d'un jeune dans sa vingtaine. Du haut de ma cinquantaine, avec une femme et des enfants, je peux vous dire que les choses ne sont pas si faciles".
 J'ai souri, et j'ai répondu :
"Cher lecteur, j'ai trop de problèmes logistiques et financiers que j'aimerais partager à deux à la veille de mon départ, pour croire qu'être seul est un avantage pour changer de vie."
Soyons clair : personne ne change de vie parce que c'est simple.

Ne croyez pas que les gens sans attaches particulières ont une vie plus simple que la vôtre. Nous avons tous des attaches qu'il faut rompre le jour du départ : des habitudes, un quotidien, un appartement, des amis, ...

Quelle est la bonne question à se poser alors ?

Je crois que quand vous vous surprendrez à vous décourager de changer de vie, parce que c'est compliqué, il vous faudra vous poser dans un endroit calme, fermer les yeux un instant et vous poser la seule question qui vaille d'être posée : "Est-ce que cela me rendra plus heureux ? Est-ce que je suis plus aligné avec ma vraie nature ?"

Si vous avez la conviction que changer de vie vous rendra plus heureux et plus aligné sur votre vraie nature, alors partez sans vous retourner avec cette conviction dans vos bagages, et défaites un à un tous les obstacles qui vous éloignent de votre destination.

"Cela va faire bizarre sur mon CV"

Plein de fois j'ai entendu cette phrase : "Ca va faire bizarre sur mon CV".

Les gars, les filles, il y a quelque chose qui va faire VRAIMENT bizarre sur votre CV.

C'est d'être resté dans un job qui ne vous plaisait pas.

Ca, ce sera VRAIMENT bizarre. Et dur à défendre en entretien.

Comment le mec ou la nana brillante que vous êtes n'a-t-elle pas pu se construire un parcours à la hauteur de ses espérances ? Pourquoi ne pas avoir quitté ce job qui ne vous faisait pas vibrer pour un emploi plus conforme à vos attentes et à votre potentiel ?

Peur de ne pas être recruté à votre retour si vous décidez de changer de vie ? Voilà la réponse que fait Timothy Ferriss à ses lecteurs dans "La Semaine de 4 Heures : Travaillez Moins, Gagnez Plus et Vivez Mieux" : 
"Do something interesting and make them jealous. If you quit and then sit on your ass, I wouldn't hire you either. On the other hand, if you have a one-to-two-year world cumnavigation on your resume or training with professional soccer teams in Europe to your credit, two interesting things happen upon returning to the working world. First, you will get more interviews because you will stand out. Second, interviewers bored in their own jobs will spend the entire meeting asking how you did it !"
Je vis au Maroc depuis un an et demi maintenant.

En un an et demi, j'ai beaucoup appris, sur moi et mes propres peurs.

Parmi ces peurs, je pensais naïvement que l'éloignement physique allait me séparer des gens qui comptent pour moi et c'est l'inverse qui s'est passé : j'ai appris depuis que ce n'est pas le nombre de fois où vous voyez vos amis ou votre famille qui comptent, c'est l'intensité des moments que vous passez avec eux.

J'ai appris que plus l'on a conscience de la rareté d'un moment et plus il prend de valeur.

J'ai appris enfin qu'il n'y a pas de plus grand bonheur pour ceux qui vous aiment que de vous voir prendre les décisions qui vous rendent heureux.

Maîtrisez vos peur, et puis logiquement un jour, vous déciderez de changer de vie ;-)
---------------

Il y a à peine un an j'écrivais ce billet 120 minutes pour changer de vie (définitivement) . Il semble avoir plu. je vous en recommande donc la lecture pour celles et ceux que le sujet intéresse.

OFFRE EXCLUSIVE - Cet article vous a inspiré mais vous aimeriez plus de conseils ? Demandez-nous conseil : relecture de votre CV / lettre de motivation, rédaction de vos documents. Découvrez nos offres © Job Hunting ici (à partir de 12 €).